Comment déterminer la valeur d’une entreprise ?

Bien qu’elle puisse être sollicitée lors d’une ouverture de capital, l’évaluation d’une entreprise est notamment réalisée au moment d’une opération de cession. Cette évaluation ne concerne pas uniquement la situation financière et les chiffres d’affaires réalisés par l’établissement. Il existe à cet effet diverses techniques auxquelles les acteurs peuvent recourir.

Une évaluation patrimoniale et par barème

Évaluer une entreprise avec la méthode patrimoniale revient à réaliser une estimation de ses actifs et ses passifs de façon unilatérale. Ces derniers sont répertoriés dans le bilan de l'entreprise et permettent de déterminer un actif net qui fait partie de la valeur de l’entreprise. L’analyse de chaque élément est indispensable, puisque les valeurs comptables n’indiquent pas de manière exacte la valeur tangible des actifs et passifs. Par conséquent, une réévaluation est nécessaire.

Évaluer une entreprise par barème est souvent indiqué pour les petites entreprises. L’étude s’intéresse au taux relatif aux chiffres d’affaires réalisés. Ce sont surtout les experts-comptables et les instances juridiques qui font appel à cette méthode. Cela permet d’estimer le coût global de la cession. Cette méthode d'évaluation ne considère pas les stocks et les divers paramètres liés à l'activité d’une société. En effet, elle ne prend en compte ni la réputation, ni la localisation ni encore l’état des équipements.

Une évaluation fondée sur les performances

La méthode d'évaluation basée sur les performances est une technique très répandue dans les opérations d'acquisition d’entreprise. Elle revient à analyser les chiffres susceptibles de refléter la performance de l’enseigne. Il s'agit généralement de la valeur ajoutée ou encore de la marge commerciale. Pour faire plus simple, certains professionnels s’appuient uniquement sur un indicateur clé de l'entreprise en cession. L'acquéreur peut par exemple orienter son évaluation d’entreprise en s’intéressant à sa base de clientèle.

Évaluation d'entreprise par rapport aux flux de trésorerie

Évaluer une entreprise par rapport à ses flux de trésorerie futurs est une méthode assez complexe mais tout aussi efficace. Cette technique se traduit par une estimation de la valeur exacte de l’entreprise par rapport au marché. Pour faire plus simple, la trésorerie disponible est obtenue à partir d’une trésorerie initiale combinée au flux de trésoreries entrants. Les flux de trésoreries sortants sont ensuite déduits de la somme obtenue.

Pour simplifier cette méthode d'évaluation, une formule est à votre disposition pour calculer les flux de trésoreries disponibles : Flux de trésorerie disponible = Résultat d'exploitation après impôt + Dotations aux amortissements nets + Investissements nets + Variation du BFR

Contrairement à l’évaluation sur les performances, cette méthode d'évaluer une entreprise est axée sur les perspectives de développement de l’entreprise. En d’autres termes, elle se base exclusivement sur le potentiel de rentabilité de l’entreprise sur les années à venir. En ce sens, il est judicieux d’établir les prévisions sur une longue période. Une fois que les flux de trésoreries disponibles sont calculés, il est impératif qu’ils soient actualisés. Le taux d’actualisation coïncide souvent avec le coût moyen pondéré du capital (CMPC).

Une évaluation avec une approche comparative

Une évaluation avec l’approche comparative consiste à évaluer une entreprise par rapport à une liste d’entreprises ayant les mêmes caractéristiques. Il est important de choisir des entreprises évoluant dans le même secteur d’activité et dans la même situation géographique. Il faut également tenir compte de la valeur de cession. Cependant, il convient de noter que la valeur de chaque entreprise doit être ajustée en fonction de divers autres paramètres cruciaux.

Par conséquent, cette méthode donne au cédant l’opportunité de présenter un coût de cession qui correspond au marché actuel. Il est cependant plus compliqué, voire incohérent de recourir à cette méthode s’il n’existe pas d’entreprises similaires à l'entreprise en cession dans la région.

Pour résumer, différentes solutions sont possibles pour évaluer une entreprise. Chacune des options évoquées ci-dessus a des avantages et des inconvénients. Il suffit de s’orienter vers celle qui convient le plus au profil et à la situation de l’entreprise. Pour que la difficulté de choix ne soit pas un facteur de blocage, il est conseillé de solliciter l’aide d'experts dans la transmission d’entreprise.