Fusionner pour mettre en place un projet commun

De manière générale, tout projet de fusion est une opération délicate qui implique deux ou plusieurs entreprises. Parmi les nombreuses motivations qui peuvent être derrière une telle opération entre les entreprises, il convient de souligner que la réalisation d'un projet commun est l'un des objectifs les plus évidents.

Pourquoi mettre en œuvre un projet commun ?

  • Perspective de développement

La recherche d'opportunités de développement est l’un des facteurs qui incitent les entreprises à fusionner en mettant en place un projet commun. Toutefois, il faut comprendre que cette fusion est souvent réalisée indépendamment de la volonté de l’une des deux parties, qui peut éventuellement faire face à des soucis financiers l’obligeant à recourir à cette solution. Mais bien que ce soit le cas, leur volonté est de développer et pérenniser leur activité.

Les préoccupations financières sont généralement abordées au cours des négociations pour une fusion, même si les protagonistes souhaitent œuvrer pour un même projet. De nombreux établissements se tournent vers cette solution, notamment lorsqu’ils constatent une baisse ou une stagnation de leur croissance. Le rachat est normalement réalisé par une enseigne ayant une bonne situation financière. L’opération est avantageuse pour les deux parties et l’acquéreur sera en mesure d'accroître son capital.

  • Quête de synergies

Les entreprises qui optent pour une fusion dans le but d'élaborer un projet commun, considèrent cette solution comme une alternative financière et économique pour leur quête de synergie. Les deux parties seront interdépendantes, car l’opération peut les rendre plus performantes et accroître leurs activités. Grâce à la variété des produits ou services proposés, l’établissement qui naît de la fusion bénéficiera d'une base de consommateurs plus large et profitera de la réputation des deux entreprises.

  • Faire face à la concurrence

Face à la conjoncture économique actuelle, la concurrence est de plus en pesante. Par conséquent, de nombreuses entreprises sont favorables à la mise en place d’un projet commun pour survivre sur le marché. En choisissant de passer par une fusion des activités, les entreprises peuvent conquérir une plus grande part de marché et être en mesure de mieux gérer la concurrence..

Une telle opération a pour avantage de réduire également les coûts et les dépenses.

Les risques de la mise en place d’un projet commun

Bien que la mise en œuvre d’un projet commun puisse mettre en valeur les deux entreprises, ce n’est pas sans risque. L'opération n’est pas vue d’un bon œil pour la majorité des collaborateurs. Même si le projet mis en place dispose de toutes les chances de produire de bons résultats, les salariés ne sont pas toujours préparés à collaborer avec une nouvelle équipe. Cela s'explique naturellement par le souci de perdre certains des avantages auxquels ils avaient droit avant la fusion.

Dans ce contexte, il est important de préparer préalablement les salariés avant la fusion. Il s'agit d'une étape cruciale pour que l'opération soit un succès. Les services des Ressources Humaines ont un grand rôle dans cette démarche. Outre le projet commun, il faut savoir que l’entreprise absorbée sera au second plan puisque l’acheteur va certainement imposer son organisation. Ce genre de situation se présente souvent dans une fusion absorption. À cet effet, il faut bien définir les règles du jeu durant les négociations.

En effet, une fusion implique un changement d’image qui sera généralement difficile à adopter pour les parties prenantes. Pour ce qui est des consommateurs, ces derniers peuvent éprouver un sentiment d’incompréhension. La meilleure solution, lors d’une mise en place de projet commun, est de ne pas faire des économies sur la communication. Il faut établir le plus rapidement une forte campagne de marketing. Une grande sensibilisation du public doit être effectuée avant, durant et après la fusion.